Atlético Madrid sont prêts à vendre Antoine Griezmann à Manchester United

L’été dernier, Griezmann, 26 ans, semblait vouloir rejoindre United avant qu’une interdiction de transfert ne soit décrétée pour l’Atlético. Etant donné l’engouement du Français pour le club, il reste au moins une saison de plus, Diego Simeone n’étant pas en mesure de le remplacer.

Entre-temps, Barça a intensifié sa campagne de relations publiques pour séduire le joueur, par l’intermédiaire des médias locaux, tandis que Mundo Deportivo a déclaré la semaine dernière que les dirigeants du club avaient dîné avec la famille de Griezmann.

Grande valeur sur le marché des transferts

Enfant, l’ancien joueur de la Real Sociedad est connu pour être un supporter de United et un grand admirateur de David Beckham. En revanche, l’Atléti a accusé ses rivaux d’avoir semé la zizanie à l’approche de la Coupe du Monde de la FIFA, championnat de la Ligue des champions de l’UEFA, mais ils refusent de s’asseoir sur leurs lauriers et de laisser leur meilleur buteur s’effondrer.

Et d’après le Mirror, ils sont prêts à fouetter Griezmann à United juste pour l’emporter sur leurs adversaires nationaux. Une déclaration de l’Atlético a déclaré: « L’Atlético de Madrid a déposé une plainte au sujet de Barcelone pour les contacts répétés entre Barcelone, le joueur et son peuple. »

Et le contrat de Griezmann?

Griezmann est titulaire d’un contrat de longue durée, ce qui n’est pas permis, alors que le club estime également que cela pourrait affecter la compétition [La Liga] dans laquelle Barcelone est actuellement en tête et l’Atlético deuxième.  Les supporters de Liverpool connaîtront bien l’histoire, puisque Barca a été accusé de la même tactique par Philippe Coutinho l’été dernier.

Il ne fait aucun doute que les approches ont sérieusement perturbé le joueur et le Brésilien a raté le début de la saison, même si Jurgen Klopp a déclaré qu’il avait un problème de dos. La forme de Griezmann a été remise en question par certains milieux de terrain dans le Wanda Metropolitano, notamment lors du derby madrilène où il a été hué.

Barcelone n’ a pas encore fait de commentaires sur les allégations, et s’ils étaient reconnus coupables par la Fifa, il s’agirait de leur deuxième interdiction de transfert au cours des cinq dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *